Interview de l’artiste peintre Isabelle Tremblay

Depuis plusieurs années, Isabelle Tremblay a su déclencher des passions chez les collectionneurs. Étrangement, ses oeuvres établissent souvent un pont, une connection invisible entre elle et le regardeur. Un dialogue muet s’installe et l’artiste parvient à communiquer au delà du portrait. Nous avons eu envi de vous faire rencontrer cette artiste. 

Qui est Isabelle Tremblay et que faites-vous ?

Je suis une personne sensible qui dédit son temps et s’applique à l’art de la peinture.

Quel type d’art vous décrit le mieux ?

Le figuratif symbolique, je crois.

Quelle est la première chose que vous avez fait(e) aujourd’hui ?

J’ai l’habitude de regarder le ciel, à mon réveil…

Quel est le sujet principal dans votre travail ?

C’est nous…vous et moi…Le divin, la beauté, l’ordre et la “reliance” de tous, sur tous les plans. La trame de la Vie…et notre parfaite inclusion en elle.

Quel est le moment le plus marquant dans votre carrière ?

Les moments les plus forts, sont toujours eux qui impliquent la magie d’une rencontre…L’art sert de pont entre mon univers intérieur et celui de l’autre…

Ainsi, lorsque le pont sert sa fonction, et que deux esprits, deux cœurs se touchent, c’est toujours “marquant” pour moi et ce qui justifie ce que je fais.

La surprise de recevoir la nouvelle de l’impact que notre travail ou notre inspiration, a pu avoir sur la vie émotionnelle d’un autre, est si beau…et si loin de la superficialité…

Cette profondeur touche à la vérité… et c’est d’une grande importance pour moi. C’est un “lieu” que j’aime.

Quel est votre œuvre d’art favorite et pourquoi?

Mon œuvre d’art favorite, la première, c’est notre esprit, notre corps et ensuite, c’est la nature. Je ne saurais passer à côté de ça. J’admire aussi l’ordre du cosmos et tout l’infiniment petit, invisible à l’œil. Si vous voulez le nom d’une œuvre d’art fabriquée par l’homme…il y en trop ! Je ne vois pas comment arrêter mon choix sur une en particulier.

Mais je pense aux classiques de la Renaissance…à tous ces portraits si riches, éclairés à la chandelle, dont on peut sentir les tissus, l’odeur de l’air et les bruits ambiants…juste à les regarder. Michel Ange a aussi toujours eu un très fort impact sur moi depuis que je suis jeune.

Da Vinci, Ingres, Mucha, John Singer Sargent, Charles Sprague Pearce, Elizabeth Sourse, Leonor Fini, Betty Goodwin, Dominic Besner

À quoi ressemble votre lieu de travail – votre atelier?

C’est très simple…Il s’agit d’une des pièces de mon appartement. La petite chambre qui donne sur le parc devant, côté “levée du soleil”.

Une table, deux chevalets, des plantes, des couleurs en quantité, un banc de bois et un système de son, avec mes écouteurs sans fils. Et à travers cela, l’accès à la liberté et la joie toute simple d’être là.

Décrivez une situation réelle qui vous a inspirée ?

Je dirais probablement, la manière dont mon frère et sa conjointe, ont su supporter et surmonter l’incroyable défi qu’a été la maladie incurable de leurs filles…et l’immense perte qui a suivie. De plus, ils sont toujours ensemble !

Quels sont les autres emplois que vous avez occupés avant d’être artiste ?

J’ai déjà vendu des bijoux dans un petit kiosque à Chicoutimi. J’ai travaillé dans un centre de photocopies, comme graphiste, après mon BAC et j’ai travaillé quelques années comme modeleur/textures chez Ubi Soft, vers les années 2000.

Que faites-vous dans vos temps libres ?

J’aime sortir de l’atelier et marcher des heures et des heures dans des lieux tranquilles; les sentiers en nature et les ruelles de Montréal.

Pourquoi l’art ?

Parce que l’expression est ma nature…Je recherche constamment à créer, tout comme je cherche la beauté, l’harmonie…autour de moi…L’art s’est donc plutôt imposé à moi.

Quelle serait la réponse / réaction la plus mémorable sur votre travail ?

Je crois que c’est lorsqu’une dame a vu un de mes tableaux à la Galerie MX…et qu’elle est resté figée devant, les larmes aux yeux, qu’elle a dû sortir de la Galerie afin de calmer ses émotions, pour ensuite revenir acheter le tableau, parce que le personnage ressemblait si fortement à sa sœur décédée…Bouleversant !

Quel est le meilleur conseil que vous ayez reçu ?

Je n’en ai pas reçu beaucoup. J’ai beaucoup lu par contre. Alors je dirais probablement celui de se faire confiance…Suivre son cœur…Tenter sa chance…Croire en soi.

Bouffe, cocktail et chanson qui vous inspirent ?

Sushi, légumes grillées, thé vert, San Pellegrino, eau de source. Je sais…Je suis trop sage ! Pour la musique, difficile de choisir : Against All Odds, de Phil Collins (un classique) et Bridge Over Troubled Water…Cette année : All I ask, When we were Young, Adele. 

Quel est votre projet de rêve ?

Inventer une lumière inédite dans la peinture.

Nommez vos 3 artistes préférés.

John Singer Sargent, Michel Ange, Ingres.

Quel est votre objectif professionnel ?

Devenir excellente dans ce que je fais (peinture). Tant dans la technique que dans la capacité de faire passer ce que je reçois en visions et en émotions et continuer de vivre de mon travail et idéalement, de mieux en mieux.

 

Vous désirez voir en primeur les dernières œuvres et nouvelles de la galerie ?

Obtenez un aperçu privilégié en vous inscrivant à notre infolettre mensuelle.
Ne plus afficher