La quête d’authenticité est ce que recherche avant tout Claude. Éloigné de l’outil informatique lié à la production 3D, il est revenu à l’essentiel : la peinture. Dans son atelier au décor minimal, l’artiste met en danger ses toiles en les construisant, les déconstruisant, les recréant sans cesse jusqu’à ce qu’il arrive à la représentation d’une émotion, de ce qui est “le plus pur dans l’expression artistique”. La barque, son thème récurrent, exprime le passage mais aussi l’abandon, la solitude, ce sentiment propre à chacun et ce calme contraste avec la vivacité des couleurs de la nature environnante illustrant ainsi le chaos intérieur ressenti par tous.

Claude Le Blanc est diplômé en Arts plastiques du collège du Vieux Montréal. Il a exploité plusieurs médiums et techniques lui permettant de faire avancer ses recherches avant d’opter pour l’huile et la spatule. Cet outil, gratté sur les panneaux de bois permet au matériau d’absorber la peinture offrant ainsi des textures inattendues.

Par Cecilia D’Alessandro

Vous désirez voir en primeur les dernières œuvres et nouvelles de la galerie ?

Obtenez un aperçu privilégié en vous inscrivant à notre infolettre mensuelle.
Ne plus afficher