Lúcio Carvalho (1965 – Brésil)

Le corpus d’œuvres de Lúcio Carvalho est inspiré par la scénographie ainsi que les époques Baroque, Rococo et la Renaissance. L’émotion, la mémoire, les souvenirs et une archive imaginaire – composée de fragments du passé et de projections du futur – constitue le travail qui nécessite une protection due à sa fragilité, afin d’être préservée pour le futur tout en conservant une certaine liberté. Ses médiums de prédilection sont la peinture, la photographie et la sculpture, toutefois l’artiste n’a aucun attachement particulier pour ces médiums. Pour lui, ils ne sont que les vaisseaux, ils sont interchangeables, au service premier de l’idée. Ce qui domine dans sa pratique est d’avantage l’expérimentation, le débordement, l’expression de son besoin artistique, de rendre tangible une idée avec un mélange de plaisir et de douleur, lui procurant un soulagement. Peu importe le médium utilisé, c’est la technique derrière la création d’une peinture, d’ajout par succession, couche par couche, lentement mais surement qui prime.

Carvalho a été attiré par l’art toute sa vie, dans son enfance, il trouvait refuge sous une grande table de banquet, où il passait des heures à dessiner et colorier, n’exposant ses œuvres que pour son unique plaisir. Alors que son frère et ses cousins courraient, pédalaient sur leurs bicyclettes et jouaient, il ne souhaitait qu’observer son petit monde, protégé dans sa bulle imaginaire, sous la table. Pendant longtemps, il s’est senti différent, isolé et coupable d’avoir une telle passion, un tel désir de créer et de s’exprimer. Paralysé par la peur de ne pas être capable de vivre son art, il a attendu plusieurs années avant de suivre sa passion et de faire le saut vers une carrière artistique.

Carvalho est d’origine brésilienne, né en 1965 à Cambucí, une des nombreuses villes de Rio de Janeiro. En 1986, il a gradué de l’Université de Rio de Janeiro en design et dessin industriel. Jusqu’en 1997, il a travaillé dans sa ville natale en tant que directeur artistique et designer pour plusieurs agences de publicité. En 1998, il prend la décision de se consacrer uniquement à son art et déménage à São Paulo, où il est toujours basé. Son travail a été présenté à de nombreuses reprises tant au Brésil qu’à l’international – en France, en Belgique, aux États-Unis, en Allemagne, en Italie et au Japon entre autres, tant dans le cadre de foires d’art que d’expositions de groupe et solo. Son travail fût récompensé à de nombreuses reprises tant pour ses qualités inhérentes que son excellence. Carvalho figure parmi les lauréats du prix Contemplating the Void: Interventions au Guggenheim New York en 2010 en plus d’avoir été sélectionné afin de faire partie de l’exposition de la Société Photographique du Japon pour une exposition de photographies modernes sur le Brésil.

Bio Imprimable

Vous désirez voir en primeur les dernières œuvres et nouvelles de la galerie ?

Obtenez un aperçu privilégié en vous inscrivant à notre infolettre mensuelle.
Ne plus afficher