Artiste Lagaan
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’empreinte du temps, pas à pas.

Telles les pierres erratiques laissées ça et là après l’ère glaciale, les sphères de LaGaan rappellent que le temps transforme tout : la planète, la matière, les humains. Ces gigantesques pierres semblent immuables, pareil au fer qui apparaît indestructible. Comme toutes choses, celui-ci se transforme : il rouille, il vieillit, jusqu’à en perdre toute sa force et, un jour, disparaître.
Chaque pièces, composées de fers à cheval usés, rouillés, travaillés par l’effort et le temps, réunis ensemble un par un pour consolider un mouvement circulaire, engendrent la force de la matière, la solidité. Pourtant, au creux d’un même regard, chacune relève de la délicatesse, de la légèreté, par ses creux ouverts transparents. La relation des matériaux provenant de métiers généralement occupé par des hommes ici déposés entre les mains d’une femme, deviennent un symbole où se révèle la coexistence des contraires.
À l’intérieur de la salle, les sphères seront dispersées au sol, chacune éclairée par un jet de lumière, franc ou de biais, dessinant dans le sable, ainsi des dentelles d’ombrages telles des écritures arabes qui rappellent étrangement les écritures muettes d’une mémoire ancienne. Au cœur des sphères, une réflexion sur la propre matière de l’être humain, son passage dans le monde, et la trace qu’il laisse est appelée à être évoquée.
Là où plein et vide, matière et souffle se confondent, les 27 sphères révèle la fragilité et la force de la vie, le combat pacifique du temps sur la matière.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.